Le jeu de dupes à l’haïtienne

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Tout le monde veut des élections, mais personne n’en veut réellement. Un jeu de yo-yo à tour de rôle. Je l’accuse, il m’accuse, on s’accuse et toute cette accusation est juste pour faire passer le temps. Heureusement le temps est neutre en dépit il est une invention humaine pour mieux appréhender le passé, le présent et l’avenir.

On n’en veut pas, mais on ne veut pas l’assumer parce qu’en tant démocrate, on ne peut pas dire haut et fort que je ne veux pas les élections. Mais il y a toutefois une exception, le sénateur Moïse vient déclarer tout récemment à qui veut l’entendre qu’il n’ira pas aux élections avec Martelly au pouvoir, point boule.

Et le pouvoir de son côté, n’en veut pas également, en tout cas pas avec des opposants au pouvoir. Le pouvoir veut faire une bouchée avec les élections, pas question de « Bwè la bouyi a sou kote », parce qu’il sait déjà que c’est délicieux, autant d’en faire une bouchée et « Niche asyèt la ». Ainsi, il laisse le temps filer tout en comptant les jours fantômes pour dire que cela fait X jour que l’accord d’El Rancho a été signé, l’alibi parfait pour essayer tromper l’opinion tout en chauffant des dossiers chauds pour occuper l’espace médiatique et nous souler dans des palabres, au point qu’on ne sait à quel  saint se vouer, on dirait qu’on a besoin aussi un sindon.

D’autres prétendent qu’ils vont démissionner, abandonner leur immunité parlementaire, leur fiche d’essence, leur chèque et leur soi-disant honorabilité, parce qu’ils veulent aider, débloquer le pays disent les sénateurs du groupe 5 avec leur porte étendard de cette duperie, le sénateur Edo, celui qui a craché en plein visage de la justice. Et le petit Lambert, toujours du groupe 5 a même accordé 15 jours à l’autre groupe au sénat, c’est le groupe 6 de Moïse, pour débloquer, sinon le groupe 5 démissionne en bloc, ou du moins il démissionne pour tout débloquer. Et aujourd’hui, 8 septembre, c’est le jour-J et qu’arrivera-t-il à minuit moins cinq (12 – 5) ?? RIEN ! Qui veut parier ?

Le peuple en a marre de ce jeu, mais à force d’y assister, on finit par accepter le jeu.  Puisque le temps a le pouvoir de corrompre aussi. Il a le pouvoir de vous corrompre si vous avez passé du temps avec le corrupteur, beaucoup de temps, et  à force de passer du temps avec la médiocrité, la pauvreté,  on finit par l’accepter comme un mode de vie normal ;  ce qui donne lieu à des interrogations du genre : comment on a pu passer 4 ans sans organiser des élections pour renouveler le personnel politique avec la MINUSTHA qui est là et sensée nous aider à stabiliser les institutions ?

Dans cette vaste duperie, malheureusement l’éducation s’embarque aussi  avec le ministre Manigat qui fait beaucoup de tapages dans les médias pour faire croire que l’ouverture des classes sera bel et bien lieu ce lundi 8 septembre. Oui, c’est annoncé pour ce lundi, mais la rue ne changera pas de visage avec des zombis qui font le va et vient comme d’habitude, et les enfants en uniforme seront absents. Bien sûr, c’est possible d’en croiser un ou deux écoliers qui vont à l’école tristement parce que les bons amis du quartier ne sont pas de la fête, et arriver en classe, c’est fort possible de se retrouver seul au milieu de nulle part avec un adulte qui va essayer de tuer le temps bêtement.

Le jeu de dupes, un jeu qui a trop duré mais personne ne veut abandonner leur tour de jouer aussi pour ensuite aller faire chose sérieuse ailleurs, puisqu’ailleurs en Amérique du nord ou en Europe, c’est vraiment du sérieux avec la loi et des citoyens éveillés.

Ricardo VINTRIS

Email: ricardovintris@gmail.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »